Une attitude coupable

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Communiqués

VallsCette nuit, alors que les enseignants avaient à peine fini de ranger leurs banderoles pour manifester, le Gouvernement décidait de publier au Journal Officiel le décret et l’arrêté portant sur le texte de la réforme du collège.

Nous dénonçons fermement ce passage en force, car telle n’est pas la conception que nous nous faisons de la politique. Hier encore, Mme Najat Vallaud Belkacem se disait « ouverte à la discussion ». Cette versatilité de la parole donnée discrédite, au-delà de son contenu, l’ensemble du monde politique : elle accrédite la thèse qu’il est possible de prêcher blanc un jour et de faire le contraire le lendemain.  

Si le gouvernement semble se satisfaire du mépris en guise de dialogue, et pire encore, à l’égard des Français, de grâce, qu’il ne se mêle pas d’éduquer nos enfants ! Car en matière d’éducation, si les mots peuvent tromper, les actes, eux, ne mentent jamais.