Retrait de la loi bioéthique

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Articles non categorisés, Communiqués

Les sénateurs ont rejeté l’article 1er du projet de loi bioéthique ouvrant le droit à la PMA sans père et sans motif médical. 

Le Gouvernement et la commission s’apprêtent pourtant à faire revoter cet article, alors que l’urgence est à la crise sanitaire, sociale et économique dont les Français souffrent chaque jour.

Nous demandons au Gouvernement de retirer l’ensemble du projet de loi bioéthique. Les Français ne comprennent pas cet entêtement coupable à maintenir ce texte alors même que des réformes plus importantes telles que le grand âge ont été ajournées.

Il est indécent de mobiliser le Parlement sur un projet de loi qui divise autant la société et qui ne revêt aucun caractère d’urgence. Le Gouvernement et le Parlement doivent se concentrer entièrement sur la crise. 

Si le Gouvernement ne renonce pas, les sénateurs ont un levier : en s’opposant à nouveau à l’article 1, ils peuvent éviter cette “rupture anthropologique majeure” contre laquelle nous a mis en garde l’Académie de Médecine.

La droite a un devoir d’humanité pour mettre fin à la folie du progressisme.