Lancement de la France que nous voulons

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Communiqués

Logo LFQNV 2Dans le concert des polémiques superficielles et des tactiques en vue des présidentielles, nous souhaitons recentrer le débat politique sur le fond. Notre pays mérite bien  mieux que les querelles politiques mises en scène actuellement. «Parce que ce moment important pour notre pays ne peut se réduire à des questions de personnes, Sens Commun propose à l’ensemble des militants de la droite et du centre-droit de se retrouver pour définir la France que nous voulons pour l’alternance», déclare Sébastien Pilard, président du mouvement.

Sens Commun annonce le lancement des États Généraux de la droite et du centre-droit dans le cadre de la primaire UMP pour les élections présidentielles de 2017. À partir de juin et jusqu’à la fin de l’année, nous allons nous déployer sur tout le territoire français, à travers huit forums inter-régionaux dédiés aux grands thèmes régaliens et rassemblant le peuple de droite. Il s’agit d’établir ensemble un cap clair et un terreau programmatique incontournable pour la droite. Il s’agit de proposer à notre pays de vraies perspectives, une vraie ambition, une vision cohérente et ancrée dans le réel : « La France que nous voulons ». Un meeting national conclura l’ensemble début 2016.

Ecouter l’annonce des Etats Généraux sur Europe 1 (minute 1:44)  Cliquez ici

 

Comprendre les enjeux de la loi santé

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Analyses, Décryptages

57 articles et quelques 2 400 amendements. Le projet de loi santé, porté par Marisol Touraine et débattu à l’Assemblée Nationale, contient bien plus que sa disposition phare : la généralisation du Tiers Payant. Décryptage du texte par Sens Commun.

Sur la prévention

Ce que dit la loi :

  • Il faut renforcer la prévention qui a une action déterminante sur la santé.
  • Cette prévention doit cibler en premier la jeunesse.  

Ce que nous en pensons :

La prévention fait partie intégrante du soin et permet de lutter en amont contre la maladie et les facteurs qui la favorisent. Il est donc nécessaire de lui consacrer une place centrale sans pour autant déresponsabiliser l’individu.

Sur l’alimentation

Attentats djihadistes au Kenya : entre silence et déni du réel

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Communiqués

1422538_365120823679369_8868442700935286800_n

Jeudi dernier, 148 personnes dont 142 étudiants ont été assassinées par un commando des djihadistes d’Al-Chabab : ceux-ci ont pénétré dans l’université de Garissa avant de trier leurs otages selon leur religion, épargnant les élèves de confession musulmane et massacrant les chrétiens. 

Nous déplorons que face à l’atrocité de ce carnage qui a frappé le Kenya, de nombreux médias aient privilégié dans leurs titres la neutralité des paquets de cigarettes, le trafic du week-end de Pâques ou la grève à Radio France.

Nous déplorons également que le gouvernement se soit aussi peu associé à un drame que notre sol a connu, dans de moindres proportions, il y a quelques mois.

Dans son unique communiqué, le Président de la République a condamné le « terrorisme le plus abject » « qui s’attaque à la jeunesse, au savoir et à l’éducation », et déploré les « victimes ». Or les terroristes d’Al-Chabab ne s’attaquaient pas d’abord au savoir, mais à une religion. Et les victimes n’étaient pas neutres : elles étaient chrétiennes. 

Premiers succès électoraux pour Sens Commun !

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Élections

candidatSCdepartementales - CopieDimanche 22 mars, neuf des douze candidats portant les couleurs de Sens Commun se sont qualifiés pour le second tour des élections départementales :

Il s’agissait pour la plupart d’entre eux d’un premier baptême électoral : nous leur adressons nos plus sincères félicitations !

Nous souhaitons donc bonne chance à  Fatima, Philippe, Delphine, Marguerite, Armelle, Jérôme, Paul, Jean-Baptiste, Marie-Laure et Laurence pour dimanche et remercions tous nos candidats d’avoir eu le courage de se présenter pour vous représenter au mieux !

Travail du dimanche : la dictature du tout-économique

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Analyses, Décryptages

La loi Macron, qui doit être votée ce mardi dans son ensemble (après le vote de plusieurs de ses volets ce weekend), prévoit notamment l’assouplissement du travail en soirée et le dimanche avec :
  • ouverture 5 dimanches par an des commerces sans autorisation, 12 avec autorisation,
  • ouverture des magasins jusqu’à minuit en zone touristique,
  • versement par le commerce d’une compensation salariale en cas de travail du dimanche.

Participez à la consultation sur la fin de vie‏

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés

Chers amis,

Vous le savez peut-être : l’Assemblée Nationale a ouvert hier sur son site une grande consultation citoyenne sur une proposition de loi sur la fin de vie, présentée MM. Alain Claeys et Jean Leonetti.

Je tenais à vous écrire pour vous demander d’y prendre part : derrière l’intention louable de permettre aux personnes de bénéficier d’une mort apaisée, cette proposition de loi cherche à légaliser, de façon masquée, l’euthanasie.

Sens Commun appelle à la suppression des consignes de votes

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Communiqués

Sens Commun refuse d’entrer dans le piège du prétendu « Front Républicain » grossièrement tendu par la gauche et dénonce cette forme de chantage qui confisque le débat de fond.

Nous n’avons pas à dire aux Français s’il faut voter pour le candidat PS ou le candidat FN. Le seul appel valable est l’appel au vote et à l’élection du candidat de leur choix. Où est la démocratie quand certains s’arrogent le droit de qualifier un vote de bon et l’autre de mauvais ?

Comprendre le débat sur l’euthanasie aujourd’hui

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Décryptages, Nos propositions

Parce qu’il n’a pas les moyens de faire du « social », le gouvernement socialiste dégaine sa solution habituelle : il fait du sociétal. Après le débat sur la loi Taubira qui a divisé et continue de diviser les Français, place à un nouveau débat sur la question de l’euthanasie.

François Hollande souhaite une loi sur la fin de vie qui, explique-t-il, fasse plus consensus que la loi actuellement en vigueur.  Pour rappel, la loi en question est celle du 22 avril 2005 « relative aux droits des malades et à la fin de vie ». Elle refuse l’euthanasie, sous quelque forme que ce soit, et défend les soins palliatifs. Cette loi a été votée à l’unanimité : comment faire plus consensuelle ?  Le gouvernement lui reproche de ne pas être entièrement satisfaisante. Comment pourrait-elle l’être, alors que les mesures qu’elles préconisent ne sont pas appliquées ?