Editorial de Laurence Trochu

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Articles non categorisés

Chers amis,
 
Depuis plusieurs semaines déjà, Sens Commun organise partout en France des réunions pour présenter et expliquer l’Europe que nous voulons. A l’approche des élections européennes, la rupture entre les Français et leurs représentants politiques mène à une désertion du champ politique et social tel qu’il pouvait jusqu’alors se vivre et s’incarner dans un engagement au sein d’un parti. Ce désamour se traduit aussi par une volonté de démocratie directe qui donne naissance à des mouvements de foule incontrôlés dont les Français désemparés sont finalement les victimes. Il risque également de se lire dans une forte abstention lors du scrutin européen du 26 mai.  
 
Sur ce dernier point, ce qui provoque la rupture, c’est la façon dont la technocratie européenne s’est emparée du pouvoir, méprisant effrontément les peuples, leurs cultures et leurs droits fondamentaux. La gouvernance européenne est illisible, personne ne comprend plus qui prend les décisions dans des processus techniques complexes, et le droit supra national a pris le dessus sur la vision politique : nous ne voulons plus de cette Europe-là ! 
 
Grâce aux initiatives des responsables locaux Sens Commun et au travail mené par nos élus, des soirées vous sont donc proposées, occasion de questionner les enjeux de cette prochaine élection et les priorités portées par Sens Commun : Montpellier, Bourges, Villiers-lès-Nancy, Pau, Evreux, Toulon mais aussi en Belgique et au Liban, toutes les dates sont sur notre site internet. 
 
La campagne est désormais lancée, avec la belle dynamique que François-Xavier Bellamy a su créer pour porter un projet au service d’une Europe pour la France, qui protège nos frontières, nos entreprises et notre civilisation. Ce sont ces propositions, auxquelles nous avons travaillé, que nous vous appelons à soutenir. Nous avons émis des réserves sur la constitution de la liste qui fait de Sens Commun une force militante mais ne va pas jusqu’à voir la force politique que nous sommes. Cette force, c’est chacun de vous ! Elle est présente dans les urnes, elle est efficace grâce à votre adhésion annuelle renouvelée. Si nous ne voulons pas que la politique se fasse sans nous, notre engagement n’est pas une option, il est nécessaire !
 
Alors même que certains peuvent douter de la pertinence de cette politique des petits pas, laissons nous interpeller par ce qu’ écrit Jean-Philippe Vincent, auteur de Qu’est-ce que le conservatisme ?
« La France est réduite à une addition de « je » concurrents, envieux, vindicatifs, réclamant sans cesse du « Il », l’Etat, qu’il veuille bien faire leur bonheur (…) Mais où est le « nous » dans cette conjugaison ? Où est l’expression du collectif et son organisation qui sont une dimension essentielle d’une vie sociale et politique riche et efficace ? » (Figaro 15/12/17)
 
Avec chacun de vous, sachons opposer au défaitisme ambiant la volonté d’œuvrer pour une société durable.
 
Fidèlement
 
Laurence Trochu
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial