La trahison du Gouvernement: une double faute

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés, Communiqués

Travailleurs-detaches-Valls-et-Sapin-au-terminal-methanier-de-Dunkerque_article_mainLe Gouvernement vient récemment d’annoncer sans préavis le report de trois mois des allègements de charges prévues pour les entreprises. Et ce, afin de boucler son budget.

Cette décision unilatérale, symptomatique d’une méconnaissance totale de l’entreprise, est non seulement scandaleuse, mais surtout désastreuse pour l’avenir.

Scandaleuse, car une fois encore les entreprises, et donc les salariés, sont pris en otage par le manque de cap et de vision claire de ce gouvernement, incapable d’engager les réformes nécessaires au pays. L’entreprise ne peut devenir la variable d’ajustement budgétaire d’une politique : nul ne peut bâtir le développement de son établissement sur le long terme si les règles changent toutes les semaines…

Le débat sur le « mariage pour tous » n’est pas clos

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés, Communiqués

paris-24-mars-2013Beaucoup voudraient nous faire croire qu’il s’agit désormais d’un « acquis », voire d’un « non-sujet ». Deux ans après l’adoption de la “loi Taubira”, il est de bon ton de ne plus parler de cet évènement contre lequel s’étaient pourtant mobilisées plusieurs millions de personnes.

Or les chiffres sont là : selon un sondage IFOP, 54 % des Français sont aujourd’hui opposés  au maintien de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Ce chiffre atteint 73% parmi les électeurs des Républicains. N’en déplaise aux tenants de « la société apaisée », les convictions de nos concitoyens sur la famille ne dépendent pas de la mode du moment.

L’enseignement de ce sondage est clair : une majorité de Français souhaite aujourd’hui rouvrir le débat sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, et le devoir des hommes politiques est de les entendre.

Méthodes de lecture : la conclusion des lâches

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés

XVM123fd2ea-5d2f-11e5-977b-7a29322c0e54Roland Goigoux l’avait promis : son étude « Lire et écrire », financée par le ministère de l’Education nationale « couperait court aux affirmations péremptoires des polémistes de tout poil » et « éteindrait la guerre des méthodes ». Voilà que ces nobles ambitions accouchent aujourd’hui, hélas, de conclusions bien couardes. Sans même se pencher sur le fond, la forme de l’étude laisse déjà perplexe… Le ton est rapidement donné : « la recherche que nous conduisons se situe dans un autre paradigme de recherche, complémentaire au premier et qui permet, lui aussi, d’identifier des relations causales. Il s’agit d’un paradigme écologique dans lequel on postule qu’il est possible de comparer le fonctionnement d’une gamme diversifiée de pratiques d’enseignement et « d’apprendre de la variété » ainsi décrite ». Sans commentaire.

Le problème vient par ailleurs

Zoom sur le projet de réforme du collège

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés

chaisesSelon un sondage paru récemment, 76 % des professeurs considèrent que la réforme du collège portée par Najat Vallaud-Belkacem va « niveler par le bas le niveau global des collégiens » (Sondage IFOP – SOS Education, publié le mardi 9 juin). Alors qu’ils descendent pour la deuxième fois dans la rue aujourd’hui, Sens Commun revient sur ce projet qui est loin de répondre aux besoins de notre système éducatif.

Les modifications pédagogiques

On a beaucoup parlé des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires). L’idée est de croiser les disciplines et de les contextualiser, afin de réaliser des projets collectifs concrets, par exemple un magazine sur la machine à vapeur, ou bien une maquette d’éolienne. Dans les faits, cela engendre une perte de temps considérable pour les professeurs qui doivent se coordonner, et les résultats sont généralement assez pauvres, voire fumeux. Les EPI avaient déjà été testés à l’époque de Jack Lang, et ont été supprimés ensuite. Il faut souligner qu’ils seront, avec cette réforme, pris sur les horaires disciplinaires, ce qui laissera moins de temps aux professeurs pour transmettre les fondamentaux.

Participez à la consultation sur la fin de vie‏

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés

Chers amis,

Vous le savez peut-être : l’Assemblée Nationale a ouvert hier sur son site une grande consultation citoyenne sur une proposition de loi sur la fin de vie, présentée MM. Alain Claeys et Jean Leonetti.

Je tenais à vous écrire pour vous demander d’y prendre part : derrière l’intention louable de permettre aux personnes de bénéficier d’une mort apaisée, cette proposition de loi cherche à légaliser, de façon masquée, l’euthanasie.

Pour une communauté de destin en France

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés, Nos propositions

Les événements tragiques en ce début d’année interpellent l’ensemble des Français sur les actions à apporter pour fédérer à nouveau une communauté nationale profondément divisée. Parmi celles-ci, le service civique semble faire consensus au sein de la classe politique. Déjà, lors de la crise des banlieues en 2005, un appel avait été lancé dans l’hebdomadaire La Vie pour un service civil obligatoire, signé par 400 parlementaires et 10.000 citoyens, mais demeuré lettre morte.

La jeunesse de France est réaliste

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés

L’enquête « Génération quoi ? » rendue publique cette semaine par le Monde, est riche de nombreux enseignements. Alors que certains la décrivent volontiers dépressive et révoltée, la jeunesse de France (18-34 ans) est simplement réaliste. Plus cabossée peut-être que ses aînés, elle est sans doute plus mûre, certainement moins infantilisée. Et elle exprime avec force des exigences qui interpellent.