Brexit : la nécessité d’en tirer les bonnes leçons

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

Les responsables des fédérations de Sens Commun réunis en séminaire toute la journée voient dans le Brexit l’illustration des limites d’un projet Européen qui persiste à ignorer les peuples et leur histoire.

Christophe Billan, Président de Sens Commun, exhorte les candidats de la primaire de la Droite et du Centre à en tirer les leçons nécessaires : l’Europe doit se fonder sur des principes démocratiques. Elle doit rompre avec des mécanismes bureaucratiques hors sol qui ignorent la réalité complexe mais enrichissante des peuples et des territoires. Elle doit privilégier la préférence communautaire et refaire de la subsidiarité un principe absolu. Elle doit approfondir plutôt que s’élargir indéfiniment.

Pour être forte et avoir du sens, l’Europe doit renouer avec les États et leurs populations.

Sens Commun nomme son nouveau Président – 8 juin 2016

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

sc_christophebillan_08062016_bandeau_tw

Sébastien Pilard,  Président de Sens Commun depuis sa création en décembre 2013, a mis fin à son mandat pour se consacrer à son action politique locale en Pays-de-Loire et ses responsabilités au sein du Secrétariat National des Républicains. Il reste membre du Bureau Politique de Sens Commun, organe exécutif du mouvement.

Sébastien Pilard sera remplacé par Christophe Billan, nommé à l’unanimité des membres du Bureau Politique à compter du 8 juin 2016.

Lancement du Collectif Horizon

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

horizon2 La primaire de la droite et du centre doit faire primer les idées et non les egos. 

Le grand enjeu, c’est de construire un projet à la fois enthousiasmant et clair. Dans cette perspective, l’Uni, la Droite Forte et Sens Commun annoncent le lancement du Collectif Horizon.

Réaction de Sens Commun aux déclarations de Nicolas Sarkozy sur la loi Taubira‏

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

Le 15 novembre 2014, lors d’un meeting organisé par Sens Commun, Nicolas Sarkozy avait promis d’abroger la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe : « La loi Taubira devra être réécrite de fond en comble. […] Quand on dit “devra être réécrite de fond en comble”, si vous préférez qu’on dise qu’on doit l’abroger pour en faire une autre, en français ça veut dire la même chose et ça aboutit au même résultat. »