Pour une école de la transmission !

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Nos propositions

« L’éducation est le point où se décide si nous aimons assez le monde pour en assumer la responsabilité et, de plus, le sauver de cette ruine qui serait inévitable sans ce renouvellement et cette arrivée de jeunes et de nouveaux venus. C’est également avec l’éducation que nous décidons si nous aimons assez nos enfants pour ne pas les rejeter de notre monde, ni les abandonner à eux-mêmes, ni leur enlever leur chance d’entreprendre quelque chose de neuf, quelque chose que nous n’avions pas prévu, mais les préparer d’avance à la tâche de renouveler le monde commun. »

Ainsi Hannah Arendt conclue-t-elle son essai sur La Crise de l’éducation, publié en 1961 mais plus que jamais d’actualité.

12 morts, 66 millions de blessés

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

« Toujours l’homme se dresse pour refuser l’insoutenable. Et les mots jaillissent de sa bouche durs et beaux comme des cris. La colère se fait chant, la révolte se verbe. »
Michel Piquemal

Il n’y a pas de mots pour décrire l’horreur. Ce qui s’est produit à Charlie Hebdo est inacceptable. Nos premières pensées vont aux proches des victimes et aux familles des deux policiers qui sont morts pour avoir voulu protéger.

Projet de Loi Macron : ce que nous en pensons !

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

Le projet de loi Macron destiné à « lever les freins de l’activité » et « déverrouiller l’économie » englobe des problématiques extrêmement variées : travail dominical, transport en autocar, professions réglementées… À gauche comme à droite, des dissonances se font entendre. Voici quelques éléments pour vous aider à y voir plus clair !

La porte-parole de Sens Commun devient Secrétaire nationale

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

Réaction de Sébastien Pilard, président de Sens Commun, suite à la nomination  de Madeleine de Jessey, porte-parole de Sens Commun, à la fonction de Secrétaire nationale aux programmes de formation : 

« Nous nous réjouissons de cette nomination, fruit d’un travail entrepris depuis un an. Sens Commun a, depuis sa création, mis l’accent sur la proposition d’idées et la formation. Cette nomination illustre la réussite du dialogue constant que Sens Commun entretient avec les responsables politiques de l’UMP ainsi que l’écho grandissant que nos convictions rencontrent dans notre parti. C’est une première étape et un point de départ positif pour une nouvelle année de travail ».

Plus d’information ici.

GPA / Circulaire Taubira : La fuite en avant continue

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

Le Conseil d’État a rejeté les requêtes contre la circulaire dite « Taubira » de janvier 2013 demandant à ce que puissent être accordés des certificats de nationalité aux enfants nés d’un père français et d’une mère porteuse à l’étranger. Cette procédure ne porte d’autres noms que celui de GPA (gestation pour autrui), pratique, il est bon de la rappeler, prohibée en France par l’article 16-7 du Code civil.

Depuis la délivrance de cette circulaire, Sens Commun n’a eu de cesse de contester ce procédé qui n’est que le moyen de contourner l’interdiction légale de la GPA pour, à terme, l’imposer aux législateurs.

Plus que jamais, la droite a besoin de convictions claires

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

Sens Commun salue l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP et lui souhaite de refonder la droite en tournant définitivement la page des querelles de personnes. Plus que jamais, la droite doit s’appuyer sur des valeurs claires pour la France. Nous invitons Nicolas Sarkozy à écouter la voix des militants qui aspirent à cette droite des convictions.

Nous saluons également Bruno Le Maire et Hervé Mariton qui ont mené sur le terrain des campagnes de grande qualité.

L’IVG « c’est toujours un drame et cela restera toujours un drame. »

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

À compter du 20 janvier, l’Assemblée nationale avait changé la loi Veil de 1975 en supprimant la notion de « situation de détresse » inscrite au cœur de celle-ci. Il est aujourd’hui question de faire de l’IVG un droit fondamental.

Le constat est pourtant simple à poser : oui ou non, l’IVG est-elle une opération banale, un évènement que nous partageons avec joie, bonheur et enthousiasme ? À l’évidence non, c’est un événement pénible, pour ne pas dire dramatique. Il faut le réaffirmer parce que les gens le savent et rejettent les euphémismes et la langue de bois.

Loi Taubira : vers plus de clarté

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

Sens commun se réjouit de la très forte mobilisation lors de son meeting national le 15 novembre à Paris, où se sont retrouvées près de 3000 personnes, de nombreux parlementaires et les trois candidats à la présidence de l’UMP.

« Nous tenons à remercier les trois candidats pour leur présence attentive et amicale », déclare Madeleine de Jessey, porte-parole du mouvement. « Un an seulement après sa création, Sens Commun confirme son statut de premier mouvement de l’UMP. »

Sens commun se félicite par ailleurs de la position exprimée par l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, position qu’il avait déjà eu l’occasion d’énoncer devant le président de Sens Commun lors de précédentes rencontres.