Madeleine de Jessey : Tous unis contre la haine ? Vraiment ?

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Tribune

madeleine_bazin_de_jessey_vpa1_01_1Le gouvernement lançait dimanche soir une vaste campagne destinée à lutter contre la recrudescence des actes islamophobes, antisémites et racistes (+22% en 2015). Réalisée à la demande de Manuel Valls, elle se compose d’une série de six spots mettant en scène des agressions parfois très violentes, inspirées, hélas, de faits réels.

Comment faire aimer la France ?

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Tribune

valeurs3« Dire qu’il faut transmettre les valeurs de la République, c’est trop faible : il faut transmettre l’amour de la France » expliquait Jean-Pierre Chevènement au Figaro, quelques semaines après les tueries qui ont embrasé la France au mois de janvier. Un message clair qui s’adresse à tous et qui brise le discours ambiant stigmatisant telle ou telle religion.

De fait, nous restons prisonniers d’une vision désincarnée de la France où l’adhésion à des principes abstraits remplace l’attachement qui nous lie à une terre, une histoire, des hommes et un mode de vie. Les valeurs de la République, pour autant que l’on puisse s’accorder sur leur contenu, ne comporteront jamais un degré d’attraction suffisant pour épouser tous les ressorts de la personnalité humaine. Elles s’adressent à la raison et non au cœur, elles dictent une conduite

UMP : il faut une ligne claire !

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Tribune

Tribune de Madeleine de Jessey dans Le Figaro

Par-delà les questions de consignes, qui n’intéressaient finalement que ceux qui les énoncent, la défaite de Charles Demouge dans le Doubs et la victoire de justesse du PS face au FN ont jeté la lumière sur le véritable talon d’Achille de l’UMP: l’absence de fond. Et pour cause: trois années durant, l’UMP s’est fourvoyée dans des guerres claniques, au mépris de ses électeurs et de l’avenir de notre pays. Trop occupée à bâtir une nouvelle pyramide des ego, elle en oubliait, entre autres, de se pencher avec sérieux sur le programme du Front national.

Ce dernier a pour principal atout d’être aujourd’hui…

Pourquoi nous ne donnons pas de consigne de vote

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Tribune

Certains parmi vous ont pu être surpris que nous ne donnions pas de consignes de vote pour les élections à la présidence de l’UMP. J’aimerais pouvoir vous exposer en quelques lignes les raisons de ce choix.

Si nous nous sommes engagés en politique avec vous, c’est pour nous battre pour des idées plutôt que pour des égos, car ce sont, entre autres, les conflits d’ambitions qui ont conduit l’UMP à la crise.

Nous avons lancé le manifeste « La droite que nous voulons » pour recentrer le débat sur l’essentiel, sur les convictions et les principes qui devront servir de base à une reconstruction durable de la droite, et ce quelles que soient les chapelles politiques.