L’UMP doit répondre à la jeunesse qui s’est levée

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Dans la presse

figaro-voxjpg-110289

 

TRIBUNE Marie-Fatima Hutin, cofondatrice de Sens Commun, appelle le principal parti d’opposition à répondre aux foules qui défilent depuis un an pour défendre la famille.

« L’UMP, d’habitude prolifique en communiqués, s’est distinguée cette semaine par sa discrétion, voire son silence. Il est pourtant des silences qui s’avèrent plus tapageurs que prévu. Nombreux sont ceux, parmi les élus de l’opposition qui s’étaient, quelques jours auparavant, démarqués de la Manif Pour Tous. Quelques élus de l’UMP ont toutefois eu le courage politique de marcher aux côtés de leurs électeurs. L’histoire leur a donné raison. »

Lire la suite sur Le Figaro Vox

Ukraine : revenons au bon sens

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Dans la presse

logo valeurs actuelles

TRIBUNE de Madeleine de Jessey 

Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Sécurité, Lady Catherine Ashton (ex-leadertravailliste à la Chambre des Lords britannique) a-t-elle mesuré suffisamment tous les enjeux lorsqu’elle a insisté en 2013 auprès du président ukrainien Victor Ianoukovitch pour obtenir un accord d’association ? Cette offre, rejetée au terme d’une colossale surenchère russe (610 millions d’euros offerts côté européen contre 15 milliards par Moscou), a en tout cas été le détonateur d’une crise politique et sociale majeure dont nous commençons à peine à mesurer les conséquences.

Lire la suite sur le site de Valeurs Actuelles

 

UMP : le Sens commun de la Manif pour tous [ Interview de Sebastien Pilard ]

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Dans la presse

Interview de Sebastien Pilard, co-fondateur de Sens Commun publiée sur lepoint.fr 

Nous vous avions révélé son existence en octobre. Sens commun, l’association politique créée par d’anciens militants de la Manif pour tous, sera officiellement lancé ce jeudi au siège de l’UMP. À en croire Sébastien Pilard, son président, tout le monde, de Jean-François Copé à Nicolas Sarkozy, accueille « avec bienveillance » ce nouveau mouvement qui ne se cache pas de vouloir abroger la loi sur le mariage homosexuel et, plus largement, d’influer sur tout le programme de l’UMP. 

Le Point.fr : Qu’entendez-vous accomplir avec ce nouveau mouvement ?

Ces jeunes de la Manif pour tous qui veulent noyauter l’UMP

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Dans la presse

Logo-Le-Point-Une-Mouves

Article paru sur Lepoint.fr

Ils veulent « faire basculer les rapports de forces internes » à l’UMP. « Ils », ce sont plusieurs centaines de jeunes issus du mouvement anti-mariage pour tous, bien décidés à obtenir par les urnes ce que la rue ne leur a pas donné. Parmi eux, cinq « personnalités » qui ont compris que, puisque la Manif pour tous ne renoncerait pas à son apolitisme, il leur fallait prendre leurs propres initiatives. Et qui ont conclu que l’UMP, « famille politique naturelle » de la majorité des manifestants, était leur meilleure carte à jouer pour 2017. À condition de transformer cette UMP, dans laquelle peu se reconnaissent aujourd’hui.

« Sens commun », le trait d’union entre la Manif pour tous et l’UMP

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Dans la presse

 

Joli coup pour l’UMP : des opposants au mariage pour tous, réunis en association, s’apprêtent à venir grossir ses rangs.

Nicolas Sarkozy les a reçus la semaine dernière et ils n’en sont pas peu fiers. Pour cette poignée de jeunes opposants au mariage pour tous, jusque-là non encartés, qui s’apprêtent à intégrer l’UMP, « c’est un message intéressant ». A quelques jours du lancement officiel de l’association « Sens commun », présidée par l’ex-coordinateur Grand Ouest de la Manif pour tous, Sébastien Pilard, 34 ans, des notes signées par ses membres sont déjà sur le bureau de Jean-François Copé. Le site du mouvement vient d’être lancé.

Arnaud Bouthéon, proche de Frigide Barjot, la cofondatrice des Veilleurs Madeleine de Jessey, Marie-Fatima Hutin, l’une des « Mariannes » de la Manif pour tous, et Faraj Camurat, « profil le plus politique » de la bande – le seul à déjà avoir sa carte à l’UMP – constituent le noyau dur de « Sens commun », qui compte en tout une dizaine de personnes aux manettes. Le petit groupe entend bien mettre à profit les réseaux tissés ces derniers mois par la Manif pour tous sur l’ensemble du territoire pour développer son influence.