Lancement Collectif Horizon à Nantes

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Articles non categorisés

NantesLe Collectif Horizon est en marche ! L’équipe Sens Commun de Loire-Atlantique a l’honneur de vous inviter au

Lancement régional du COLLECTIF HORIZON

Mercredi 18 mai 2016 à 20h30

Salle de la manufacture – 10 bis boulevard de Stalingrad à Nantes

 

Pour l’occasion et pour comprendre les enjeux majeurs de cette initiative à la veille des

primaires du parti Les Républicains, nous aurons la joie d’accueillir :

GONZAGUE DE CHANTERAC, Secrétaire général du CERU,Représentant de l’UNI

SEBASTIEN PILARD, Président de Sens Commun

SAMIA SOULTANI-VIGNERON, Porte-parole de la Droite Forte

Inscription ici

Venez nombreux et invitez vos amis !

Editorial de Sébastien Pilard – Mars 2016

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Articles non categorisés

seb-6Chers adhérents,

Vous le savez : à Sens Commun, nous avons l’ambition de changer la façon de faire de la politique. Mais, pour déplacer des montagnes, il faut déplacer les pierres une par une, en commençant par les plus petites. Il faut avoir conscience que cela prendra du temps. Heureusement, nous remportons de plus en plus de petites victoires qui sont autant de sources de motivation pour persévérer devant notre tâche immense !

Des exemples ? Les deux beaux succès que nous avons connus en janvier et février. D’abord, avec les élections régionales : 10 candidats Sens Commun siègent désormais dans ces instances. C’est fondamental quand on sait que la région est en charge de l’emploi, des lycées ou des subventions aux associations. Nous avons là de vrais relais pour servir nos valeurs.

Ensuite, les élections internes des Républicains. Grâce à votre mobilisation, nous avons :
  •  40 conseillers nationaux dont 25 en Ile-de-France,
  •  230 élus aux comités de circonscription dont 120 en Ile-de-France,
  •   8 délégués de circonscription.

Nous avons démontré que nous savions mobiliser vite et bien : par exemple, dans les Hauts-de-Seine, la candidature d’Eric Justice a beaucoup impressionnée. Elle a recueilli en un temps record près de 700 parrainages et remporté près de 24% de suffrages contre l’une des plus importantes figures locales des Républicains, Philippe Juvin. C’est donc une belle victoire et un signe encourageant : nos candidats savent rassembler de plus en plus largement au sein de ce parti. Et nous y disposons de plus en plus de cadres, qui seront autant d’appuis nécessaires pour notre prochain grand rendez-vous : les primaires de la droite et du centre.

Chers adhérents, ces deux bonnes nouvelles, c’est avant tout à vous que nous les devons. Merci de votre soutien, de votre fidélité et de votre mobilisation. Sans vous, Sens Commun n’aurait jamais pu porter les fruits que nous voyons germer aujourd’hui.

Sébastien Pilard, président de Sens Commun

Caroline Carmantrand, un engagement pour la famille en Ile de France

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Articles non categorisés, NOS ELUS

Il y a trois mois, nous rencontrions Caroline Carmantrand, afin de parler de son rôle de maire adjointe à la famille et à la petite enfance à Asnières. Alors que Caroline vient d’être élue au poste de Présidente de la Commission Famille et Action Sociale au Conseil Régional d’Ile-de-France, nous vous proposons de redécouvrir cette interview pour mieux cerner la personnalité de cette femme de terrain.

La trahison du Gouvernement: une double faute

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés, Communiqués

Travailleurs-detaches-Valls-et-Sapin-au-terminal-methanier-de-Dunkerque_article_mainLe Gouvernement vient récemment d’annoncer sans préavis le report de trois mois des allègements de charges prévues pour les entreprises. Et ce, afin de boucler son budget.

Cette décision unilatérale, symptomatique d’une méconnaissance totale de l’entreprise, est non seulement scandaleuse, mais surtout désastreuse pour l’avenir.

Scandaleuse, car une fois encore les entreprises, et donc les salariés, sont pris en otage par le manque de cap et de vision claire de ce gouvernement, incapable d’engager les réformes nécessaires au pays. L’entreprise ne peut devenir la variable d’ajustement budgétaire d’une politique : nul ne peut bâtir le développement de son établissement sur le long terme si les règles changent toutes les semaines…

Le débat sur le « mariage pour tous » n’est pas clos

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés, Communiqués

paris-24-mars-2013Beaucoup voudraient nous faire croire qu’il s’agit désormais d’un « acquis », voire d’un « non-sujet ». Deux ans après l’adoption de la « loi Taubira », il est de bon ton de ne plus parler de cet évènement contre lequel s’étaient pourtant mobilisées plusieurs millions de personnes.

Or les chiffres sont là : selon un sondage IFOP, 54 % des Français sont aujourd’hui opposés  au maintien de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Ce chiffre atteint 73% parmi les électeurs des Républicains. N’en déplaise aux tenants de « la société apaisée », les convictions de nos concitoyens sur la famille ne dépendent pas de la mode du moment.

L’enseignement de ce sondage est clair : une majorité de Français souhaite aujourd’hui rouvrir le débat sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, et le devoir des hommes politiques est de les entendre.

Méthodes de lecture : la conclusion des lâches

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés

XVM123fd2ea-5d2f-11e5-977b-7a29322c0e54Roland Goigoux l’avait promis : son étude « Lire et écrire », financée par le ministère de l’Education nationale « couperait court aux affirmations péremptoires des polémistes de tout poil » et « éteindrait la guerre des méthodes ». Voilà que ces nobles ambitions accouchent aujourd’hui, hélas, de conclusions bien couardes. Sans même se pencher sur le fond, la forme de l’étude laisse déjà perplexe… Le ton est rapidement donné : « la recherche que nous conduisons se situe dans un autre paradigme de recherche, complémentaire au premier et qui permet, lui aussi, d’identifier des relations causales. Il s’agit d’un paradigme écologique dans lequel on postule qu’il est possible de comparer le fonctionnement d’une gamme diversifiée de pratiques d’enseignement et « d’apprendre de la variété » ainsi décrite ». Sans commentaire.

Le problème vient par ailleurs