Repenser la justice avec Sens Commun

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Analyses, Décryptages

EU justiceDétenus qui s’évadent de prisons, ou tentent de tuer un policier pendant leur autorisation de sortie, manifestation des forces de l’ordre sous la fenêtre de la Garde des Sceaux ou des surveillants de prison, grève des avocats, sentiment d’impunité… Voici quelques exemples des dysfonctionnements quotidiens de notre justice.

Et si on s’attaquait à l’impôt sur les sociétés plutôt qu’à l’impôt sur le revenu ?

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Analyses

XVM61b9804c-56e9-11e5-9c76-fd63bda862c6À l’approche des régionales et à moins de vingt mois des présidentielles, le temps des cadeaux intéressés est arrivé. Ainsi, nul ne l’ignore, François Hollande vient d’annoncer une baisse de l’impôt sur le revenu en faveur des contribuables se situant dans la plus basse tranche du barème. Que les électeurs concernés se le disent (et votent en conséquence): le Président veille à la protection de leur pouvoir d’achat.

On serait de prime abord tenté de se réjouir d’une telle nouvelle: après les 60 à 90 milliards d’euros de hausses d’impôts depuis 2012, selon les estimations, le gouvernement semble enfin atténuer la lourde pression fiscale à laquelle il a soumis les Français. Sauf qu’une fois de plus, le dispositif prévu

Migrants : sortir de l’émotion médiatique pour trouver des solutions politiques

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Analyses, Décryptages

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Peut-être les avez-vous vues circuler sur les réseaux sociaux: ces photos d’enfants inconnus, recrachés par la mer, balayés par les flots, le ventre gorgé d’eau, les yeux recouverts par le sable d’un continent qu’ils ne verront jamais. Certains s’indignent qu’on exhibe ainsi ces images et crient au voyeurisme. Il me semble pourtant que la meilleure façon d’honorer ces victimes consiste au contraire à ouvrir les yeux sur leur sort, mais aussi et surtout à dépasser l’émotion pour dresser ici les constats qui s’imposent.

Premier constat: à l’étranger, médias et gouvernements se sont émus de ces clichés avant d’engager des débats et de réclamer des plans d’aide. Pendant ce temps-là, en France,

Transition énergétique : ce que le projet de loi ne dit pas

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Analyses, Décryptages

iStock_000063255211_MediumPart du nucléaire, rénovation énergétique obligatoire, gaspillage alimentaire, stratégie de mobilité… Les 66 articles du projet de loi de transition énergétique pour une croissance verte traitent de sujets variés, oubliant l’essentiel. Alors que se déroule l’examen en seconde lecture à l’Assemblée nationale, Sens Commun revient sur un texte dont il faut retenir une chose : l’échec à mettre en place une politique écologique claire et ambitieuse.

Pourtant, les objectifs annoncés font consensus :

–     Réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et les diviser par quatre d’ici 2050.

–    Porter à 32 % la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique en 2030 et la diviser par deux à horizon 2050.

–     Baisser de 20 % de la consommation globale d’énergie.

Ce que le texte ne dit pas, c’est comment atteindre ces objectifs, par quels moyens financiers. Ce silence est éloquent : Ségolène Royal ne veut pas être celle qui

La Loi Renseignement décryptée : au nom de la sécurité, des mesures antidémocratiques

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Analyses, Communiqués, Décryptages

Dans un contexte de lutte contre le terrorisme, où il est plus que jamais nécessaire de développer des outils adaptés de surveillance et de prévention des risques d’attentats, le gouvernement présente un « projet de Loi Renseignement » examiné actuellement en procédure accélérée par l’Assemblée nationale.

Ses objectifs : –       donner un cadre juridique général et cohérent aux renseignements en France ; –       moderniser les services et encadrer l’usage des technologies modernes. 

Pour Sens Commun, au nom de la sécurité, ce texte porte atteinte aux libertés fondamentales et présente le risque très sérieux d’une surveillance de masse, sans contrôle réel et indépendant, bref, antidémocratique.

Décryptage des principaux risques liés au projet de loi.

Comprendre les enjeux de la loi santé

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Analyses, Décryptages

57 articles et quelques 2 400 amendements. Le projet de loi santé, porté par Marisol Touraine et débattu à l’Assemblée Nationale, contient bien plus que sa disposition phare : la généralisation du Tiers Payant. Décryptage du texte par Sens Commun.

Sur la prévention

Ce que dit la loi :

  • Il faut renforcer la prévention qui a une action déterminante sur la santé.
  • Cette prévention doit cibler en premier la jeunesse.  

Ce que nous en pensons :

La prévention fait partie intégrante du soin et permet de lutter en amont contre la maladie et les facteurs qui la favorisent. Il est donc nécessaire de lui consacrer une place centrale sans pour autant déresponsabiliser l’individu.

Sur l’alimentation

Travail du dimanche : la dictature du tout-économique

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Analyses, Décryptages

La loi Macron, qui doit être votée ce mardi dans son ensemble (après le vote de plusieurs de ses volets ce weekend), prévoit notamment l’assouplissement du travail en soirée et le dimanche avec :
  • ouverture 5 dimanches par an des commerces sans autorisation, 12 avec autorisation,
  • ouverture des magasins jusqu’à minuit en zone touristique,
  • versement par le commerce d’une compensation salariale en cas de travail du dimanche.

La droite que nous voulons valorise les familles

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Analyses

La droite que nous voulons valorise les familles et la politique familiale. C’est pourquoi nous nous élevons contre les deux amendements votés en commission par la gauche:

1° La modulation des allocations familiales pour les familles gagnant plus de 6.000 euros/mois.
Les députés PS annoncent une mesure « de gauche », une mesure juste qui touchera 1 Million de familles et permettra d’économiser 800 Millions d’euros.
Dans la réalité, même la CGT dénonce le bien-fondé de cette réforme qui est « contraire à l’esprit même de la sécurité sociale » (Thierry Lepaon sur BFM TV)
En outre, elle ne touchera que 400.000 familles et ne rapportera que 400 millions d’euros en année pleine.