Comment gagner la guerre contre Daech

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Actualités

daech-flagIntroduction

Qu’on l’appelle guerre ou pas, la France connaît une situation dans laquelle elle doit faire face à un ennemi désigné sous l’acronyme de « Daech », qui l’a mortellement frappée à trois reprises en moins d’un an, sans parler des attentats régulièrement déjoués.

Guerre ouverte à Paris : ressaisissons-nous!

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

articl10Près de 130 morts et quelques 200 blessés. L’heure est au recueillement et à la compassion. Sens Commun s’unit à tous dans ces moments de douleur et de consternation, et plus particulièrement aux familles des victimes touchées dans leur chair par des tirs d’une cruauté aveugle et d’une lâcheté révoltante. Sens Commun rend également hommage aux forces de l’ordre, aux militaires et aux soignants pour leur courage et leur sang-froid.

Déchiffrer le Projet de Loi de Finances 2016

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Décryptages

plf20161

Demain commence à l’Assemblée Nationale l’examen du Projet de loi de Finances 2016 (PLF). Chaque automne, le budget de la France pour l’année suivante est examiné par la représentation nationale. Sens Commun vous donne quelques clés pour mieux comprendre ce texte aux enjeux cruciaux.

  • Le PLF, qu’est-ce que c’est ?

Ce texte rassemble l’ensemble des recettes (impôts, etc.) et des dépenses (service public, pensions de retraites, etc.) de l’État, leur montant et leur affectation.

Réforme du collège : Najat Vallaud-Belkacem, ministre de la Communication nationale

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

XVMef6b3166-6cd2-11e5-8495-35263dadf067Cher parent,

Tu étais très remonté, l’été dernier, en prenant connaissance du projet de réforme du collège et des nouveaux programmes prévus de la rentrée 2016: moins de temps consacré aux fondamentaux, un programme d’histoire faisant l’impasse sur certaines périodes pourtant essentielles, un programme de français promouvant une culture hors-sol, des EPI réduisant l’école à une vaste colonie de vacances, la suppression de filières qui étaient de véritables tremplins pour les élèves de ZEP, des consignes pédagogiques jargonneuses et déconnectées du réel… Bref, tu avais bien des raisons de t’émouvoir, avec les deux tiers des Français qui s’opposaient farouchement à cette réforme en juin dernier.

TAFTA : le citoyen européen, un produit comme les autres

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Dans la presse

TaftaDans un entretien accordé hier au quotidien Sud-Ouest, Matthias Fekl, secrétaire d’État au Commerce extérieur, évoquait pour la première fois la possibilité pour la France de mettre fin aux négociations du TAFTA. Si le nom évoque à l’esprit les reflets chatoyants de la soie et la dextérité du tisseur, les réalités auxquelles il renvoie s’avèrent quant à elles nettement moins envoûtantes.

La trahison du Gouvernement: une double faute

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés, Communiqués

Travailleurs-detaches-Valls-et-Sapin-au-terminal-methanier-de-Dunkerque_article_mainLe Gouvernement vient récemment d’annoncer sans préavis le report de trois mois des allègements de charges prévues pour les entreprises. Et ce, afin de boucler son budget.

Cette décision unilatérale, symptomatique d’une méconnaissance totale de l’entreprise, est non seulement scandaleuse, mais surtout désastreuse pour l’avenir.

Scandaleuse, car une fois encore les entreprises, et donc les salariés, sont pris en otage par le manque de cap et de vision claire de ce gouvernement, incapable d’engager les réformes nécessaires au pays. L’entreprise ne peut devenir la variable d’ajustement budgétaire d’une politique : nul ne peut bâtir le développement de son établissement sur le long terme si les règles changent toutes les semaines…

Le débat sur le « mariage pour tous » n’est pas clos

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés, Communiqués

paris-24-mars-2013Beaucoup voudraient nous faire croire qu’il s’agit désormais d’un « acquis », voire d’un « non-sujet ». Deux ans après l’adoption de la « loi Taubira », il est de bon ton de ne plus parler de cet évènement contre lequel s’étaient pourtant mobilisées plusieurs millions de personnes.

Or les chiffres sont là : selon un sondage IFOP, 54 % des Français sont aujourd’hui opposés  au maintien de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Ce chiffre atteint 73% parmi les électeurs des Républicains. N’en déplaise aux tenants de « la société apaisée », les convictions de nos concitoyens sur la famille ne dépendent pas de la mode du moment.

L’enseignement de ce sondage est clair : une majorité de Français souhaite aujourd’hui rouvrir le débat sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, et le devoir des hommes politiques est de les entendre.

Méthodes de lecture : la conclusion des lâches

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Articles non categorisés

XVM123fd2ea-5d2f-11e5-977b-7a29322c0e54Roland Goigoux l’avait promis : son étude « Lire et écrire », financée par le ministère de l’Education nationale « couperait court aux affirmations péremptoires des polémistes de tout poil » et « éteindrait la guerre des méthodes ». Voilà que ces nobles ambitions accouchent aujourd’hui, hélas, de conclusions bien couardes. Sans même se pencher sur le fond, la forme de l’étude laisse déjà perplexe… Le ton est rapidement donné : « la recherche que nous conduisons se situe dans un autre paradigme de recherche, complémentaire au premier et qui permet, lui aussi, d’identifier des relations causales. Il s’agit d’un paradigme écologique dans lequel on postule qu’il est possible de comparer le fonctionnement d’une gamme diversifiée de pratiques d’enseignement et « d’apprendre de la variété » ainsi décrite ». Sans commentaire.

Le problème vient par ailleurs