IVG : au nom de l’égalité, un nouveau déni de réalité

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

À compter du 20 janvier, l’Assemblée nationale débattra en première lecture du « projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes ». Entre autres dispositions, ce projet entend changer la loi Veil de 1975 en supprimant la notion de « situation de détresse » inscrite au cœur de celle-ci.

La technique du gouvernement est éprouvée Après la loi Taubira du mariage et de l’adoption pour les personnes de même sexe, qui, au nom de l’égalité, met sur le même plan toutes les formes d’unions, sans aucune prise en compte des différences et des réalités sexuelles, on recommence avec l’IVG. C’est toujours en invoquant avec emphase et émotion l’égalité que l’on coupe progressivement la politique du réel.

UMP : le Sens commun de la Manif pour tous [ Interview de Sebastien Pilard ]

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Dans la presse

Interview de Sebastien Pilard, co-fondateur de Sens Commun publiée sur lepoint.fr 

Nous vous avions révélé son existence en octobre. Sens commun, l’association politique créée par d’anciens militants de la Manif pour tous, sera officiellement lancé ce jeudi au siège de l’UMP. À en croire Sébastien Pilard, son président, tout le monde, de Jean-François Copé à Nicolas Sarkozy, accueille « avec bienveillance » ce nouveau mouvement qui ne se cache pas de vouloir abroger la loi sur le mariage homosexuel et, plus largement, d’influer sur tout le programme de l’UMP. 

Le Point.fr : Qu’entendez-vous accomplir avec ce nouveau mouvement ?

Le gouvernement préfère la diversion à l’action

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

 ( Communiqué de Sens Commun )

A défaut d’avoir la volonté et le courage politique d’agir sur le nécessaire et le prioritaire pour la France (baisse de la dépense publique, fiscalité des entreprises et des particuliers, alphabétisation, revalorisation du travail…), le gouvernement socialiste s’acharne à un rythme désormais quotidien sur le terrain du sociétal.

Ces initiatives, mues par une idéologie de plus en plus libertaire et de grossières visées électoralistes, sont irresponsables et contribuent à fragiliser durablement le reliquat d’unité nationale.

Après le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe et le très inopportun et fugace rapport sur « l’intégration nationale », la relance du débat sur l’euthanasie participe à la fragmentation du pays. 

Communiqué de presse de Sens Commun

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Communiqués

Première réunion publique ce jeudi 19 décembre 2013

Premières propositions : l’engagement civique

Point Presse à 19 h – Meeting à 20 h

 

Le 17 décembre 2013

Sens Commun est une association politique créée dans l’élan du mouvement social du printemps 2013 qui a représenté un sursaut citoyen historique et profond.
Sens Commun a choisi de rejoindre l’UMP afin de peser en son sein, lui rappeler ses engagements et émettre des propositions visant à réconcilier la politique avec le réel.
A la veille de scrutins municipaux déterminants, et face à la crise historique que connait le pays et aux tentations qui en découlent, Sens Commun lance un appel à l’engagement afin d’accélérer et construire l’alternance politique.

La révolution culturelle passe aussi par l’UMP !

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

Tribune de Madeleine de Jessey cofondatrice de Sens Commun publiée sur http://www.bvoltaire.fr 

 

Une fois de plus, on vous parle d’un nouveau mouvement politique censé réformer « le système » et le renouveler « de l’intérieur ». Une fois de plus, on vous dit que « cette fois, ce sera la bonne ». Alors, bien sûr, vous n’y croyez pas. Vous vous exhortez vous-même à ne pas désespérer – personne n’aime les Cassandre – pour prophétiser quelques lignes plus loin l’échec fatal du mouvement. Comment « Sens commun », jeune association fondée par cinq inconnus, pourrait-elle réussir là où bien d’autres, plus puissants et expérimentés, ont échoué ? Vous avez raison : nous n’y arriverons pas… sans vous. Tant que vous considérerez notre échec comme acquis, il le sera effectivement. « Sens commun » n’a, par définition, de sens que s’il devient un engagement collectif et massif. Un certain nombre d’échecs passés viennent de la solitude et de l’isolement dans lesquels se sont retrouvés ceux qui ont tenté de s’engager. 

Première réunion publique de Sens Commun le 19 décembre

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

Le 19 décembre 2013, aura lieu le lancement officiel et public de Sens Commun. Il s’agit d’une occasion publique de manifester, auprès de l’UMP et en son sein, notre attachement à nos convictions : pour aujourd’hui et pour demain !

Nous vous présenterons les visages nationaux et régionaux du mouvement, vous exposerons notre projet et vous dévoilerons nos premières propositions concrètes. Nous vous attendons nombreux et vous remercions dès à présent de votre confiance. 

Infos et inscriptions