“La démagogie de Macron alimente la propagande des terroristes”

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Dans la presse

Polémique. Dans le numéro 41 de sa revue de propagande Al Masra, Al-Qaïda dans la péninsule arabique évoque la prise de position d’Emmanuel Macron sur la colonisation, “crime contre l’humanité”. Selon Christophe Billan, le président de Sens commun, qui a vivement réagi à cette information dans un tweet, cette utilisation par les djihadistes des propos du leader d’En marche est la conséquence directe de son “irresponsabilité” et de ses “perpétuelles contorsions démagogiques”.

Madeleine de Jessey : Emmanuel Macron ou le guide de coaching mystique

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Dans la presse

FIGAROVOX/TRIBUNE – Le candidat a déclaré assumer sa dimension «christique». Pour Madeleine de Jessey, le fondateur d’En Marche a créé un mélange hétéroclite entre le Panem et circenses antique, le Meilleur des Mondes d’Huxley et une politique spectacle fondée sur la «distribution des passions heureuses».

Madeleine de Jessey, conservatrice assumée

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Dans la presse

À 27 ans seulement, la cofondatrice de Sens commun,  qui sera présente au grand meeting de dimanche, a intégré l’organigramme  de campagne de François Fillon. Et s’est imposée dans le paysage  politique tout en revendiquant sa différence.

En l’espace de quatre ans, Madeleine de Jessey a connu une progression fulgurante. Au point d’être désormais sur le devant d’une scène politique à laquelle rien ne la prédestinait a priori. Elle, la normalienne agrégée de lettres classiques, prof à la Sorbonne qui travaille toujours sur sa thèse sur «la figure de Bethsabée dans la littérature et les arts». Il faut remonter à son enfance et son éducation pour comprendre son engagement.