Archives de l’auteur

Communiqué de presse : Lancement de Sens Commun

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Communiqués

[ Communique de Presse du 26 novembre 2013 ]

Dans l’élan du vaste mouvement social du printemps 2013, contre la Loi Taubira du «  Mariage pour tous », plusieurs jeunes professionnels s’unissent pour appeler à l’engagement politique.

Ils annoncent la création auprès de l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) d’un mouvement dénommé Sens Commun.

Au printemps 2013, l’UMP à travers ses principaux leaders a choisi de se mobiliser contre la loi Taubira et la « réforme de civilisation » qu’elle entend opérer. Sens Commun souhaite accompagner et consolider ce choix.  

A la veille de scrutins municipaux déterminants, et face à la crise historique que connait le pays (économique, sociale, morale, leadership….) et aux tentations qui en découlent, ils lancent un appel à l’engagement politique.  Leur volonté est double :

– Rassembler au sein de Sens Commun, toutes celles et ceux, qui réveillés par le mouvement social profond, souhaitent prolonger la mobilisation sur le terrain de la réalité politique. A cette fin, la première étape est d’accélérer l’alternance politique. 

–  Contribuer à plus long terme à refonder l’action politique, car il est désormais urgent de réconcilier la politique avec le réel : telle est la conviction qu’ils portent et souhaitent promouvoir à travers la charte fondatrice.

Une première rencontre publique du mouvement se tiendra le jeudi 19 décembre à Paris, au 238 rue de Vaugirard. D’ici là, des conférences et rencontres seront organisées à Paris et en Province.

La charte et les grandes lignes du projet sont sur www.senscommun.fr

Contact Médias : medias@senscommun.fr

 

Ces jeunes de la Manif pour tous qui veulent noyauter l’UMP

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Dans la presse

Logo-Le-Point-Une-Mouves

Article paru sur Lepoint.fr

Ils veulent « faire basculer les rapports de forces internes » à l’UMP. « Ils », ce sont plusieurs centaines de jeunes issus du mouvement anti-mariage pour tous, bien décidés à obtenir par les urnes ce que la rue ne leur a pas donné. Parmi eux, cinq « personnalités » qui ont compris que, puisque la Manif pour tous ne renoncerait pas à son apolitisme, il leur fallait prendre leurs propres initiatives. Et qui ont conclu que l’UMP, « famille politique naturelle » de la majorité des manifestants, était leur meilleure carte à jouer pour 2017. À condition de transformer cette UMP, dans laquelle peu se reconnaissent aujourd’hui.

« Sens commun », le trait d’union entre la Manif pour tous et l’UMP

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Dans la presse

 

Joli coup pour l’UMP : des opposants au mariage pour tous, réunis en association, s’apprêtent à venir grossir ses rangs.

Nicolas Sarkozy les a reçus la semaine dernière et ils n’en sont pas peu fiers. Pour cette poignée de jeunes opposants au mariage pour tous, jusque-là non encartés, qui s’apprêtent à intégrer l’UMP, « c’est un message intéressant ». A quelques jours du lancement officiel de l’association « Sens commun », présidée par l’ex-coordinateur Grand Ouest de la Manif pour tous, Sébastien Pilard, 34 ans, des notes signées par ses membres sont déjà sur le bureau de Jean-François Copé. Le site du mouvement vient d’être lancé.

Arnaud Bouthéon, proche de Frigide Barjot, la cofondatrice des Veilleurs Madeleine de Jessey, Marie-Fatima Hutin, l’une des « Mariannes » de la Manif pour tous, et Faraj Camurat, « profil le plus politique » de la bande – le seul à déjà avoir sa carte à l’UMP – constituent le noyau dur de « Sens commun », qui compte en tout une dizaine de personnes aux manettes. Le petit groupe entend bien mettre à profit les réseaux tissés ces derniers mois par la Manif pour tous sur l’ensemble du territoire pour développer son influence.

Bienvenue !

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

Et si, enfin, en France, nous partagions un Sens Commun ?

L’idée de Sens Commun est née à la suite du mouvement social du printemps 2013.

Plusieurs d’entre nous ont été engagés, mobilisés et réveillés par ce mouvement des consciences ; chacun sur des terrains différents mais complémentaires autour de ce qui unit : la sauvegarde de la filiation humaine.

Le mouvement qui est apparu reflète un sursaut citoyen profond. Il a rassemblé des français très divers attachés à des valeurs et des convictions qui sont le socle de notre société. 

Après le temps de l’indignation, nous pensons que vient le temps de la mobilisation et de l’engagement politique.

Partageant ce constat et face à l’urgence d’agir pour ne plus subir, nous nous sommes retrouvés.

Et, aujourd’hui, nous venons vous trouver. 

Forts de notre jeunesse et de nos convictions, nous voulons partager ce saut de l’engagement et du militantisme, en invitant les français à prolonger cet élan en nous rejoignant.

A court terme, avant des élections municipales décisives pour notre pays, nous agirons de toute nos forces en soutenant le meilleur candidat possible de notre famille politique. l’alternance au sommet de l’Etat passe par la reconquête des territoires.

Sur le temps long,  nous souhaitons participer à la construction d’un nouveau mode d’engagement politique, reposant sur des nouveaux principes.

N’hésitez donc pas à franchir le pas, afin de mettre votre bon sens au service du bien commun.

Rejoignez Sens Commun !

 

Notre appel

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent. »

Albert Camus

Du mois de novembre 2012 au mois de mai 2013, contre toute attente, un mouvement social historique, initié par la jeunesse et rapidement relayé par toutes les générations a suscité dans la France entière une ferveur et un enthousiasme sans précédents, ravivant en chacun le sens de l’engagement, de la générosité et du courage.

Qu’allons-nous faire de cet éveil des consciences ? Laisserons-nous retomber cette formidable énergie ? Ou choisirons-nous d’écouter et de répondre au cri d’attente et d’espérance que ces foules ont poussé