Archives de l’auteur

Création du comité « La France silencieuse avec Fillon »

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Articles non categorisés

Chers amis,

Après quelques semaines de soubresauts médiatiques qui nous ont empêchés d’aborder les vrais enjeux de cette campagne présidentielle, il nous apparait plus nécessaire que jamais de nous adresser à ceux qui aujourd’hui, n’ont que défiance et dégoût vis-à-vis de la politique.

Il s’agit de tous ces Français qui vivent en marge des grands centres métropolitains et des bassins d’emplois, dans des territoires ruraux isolés ou péri-urbains, comme de ceux qui vivent dans des banlieues en voie de désaffiliation sociale et culturelle.

Depuis près de 20 ans, la désindustrialisation et la métropolisation du pays ont considérablement affaibli les territoires périurbains et ruraux, provoquant pertes d’emplois, retrait des services publics, fermeture des commerces de proximité et une désertion des services de santé.

Convaincus que la République ne s’occupe plus d’eux, les Français qui vivent dans ces territoires sont habités d’un profond sentiment d’abandon et d’amertume et se tournent majoritairement vers l’abstention ou le vote extrême. Or les territoires ruraux et péri-urbains représentent 27,4 millions d’habitants, et l’on atteint 60% de la population française si l’on y ajoute la population des villes moyennes, qui souffrent elles aussi de la métropolisation du territoire.

Dans le même temps, nous avons dû faire face à un autre échec : celui des banlieues. Depuis près de 40 ans, les politiques publiques se sont concentrées sur l’urbanisme et les questions sociales, mais les améliorations les plus notables n’ont pas empêché la ghettoïsation de nombreux quartiers, tandis que les problématiques des flux migratoires et de l’assimilation culturelle ont été constamment sous-estimées.  Le sentiment d’abandon par la « France d’en haut » qui prône le « vivre ensemble » mais refuse de voir les échecs du multiculturalisme est croissant.

C’est pour répondre aux attentes légitimes de ces Français que j’ai crée le comité de « La France silencieuse avec Fillon ».

Avec François Fillon, nous souhaitons faire entendre la voix de ces territoires abandonnés et oubliés et leur présenter les mesures qui, dans son programme, sont susceptibles de répondre aux problèmes quotidiens de cette France silencieuse.

Nous avons donc mis en place un réseau d’une cinquantaine de référents sur le territoire national  ainsi qu’une série de meeting et de déplacements consacrés à ce thème.

Puisque, lassés et désabusés par les promesses électorales sans lendemain, ces Français ne viennent plus vers le politique, c’est à nous qu’il revient d’aller vers eux.

Madeleine de Jessey

Le revenu universel : comment refonder notre système social ?

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Décryptages

La campagne présidentielle fait surgir un nouveau débat : doit-on instaurer un revenu universel en France ? Aujourd’hui, le modèle social français est malade l’Etat dépense un tiers de ses revenus en redistribution et assurance sociale, soit 690 milliards d’euros par an, ce qui fait d’elle la championne des dépenses en protection sociale. Et pourtant, 8,8 millions des Français, soit 14,1%, vivent sous le seuil de pauvreté et le taux de chômage ne parvient pas à diminuer.

Madeleine de Jessey : Emmanuel Macron ou le guide de coaching mystique

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Actualités, Dans la presse

FIGAROVOX/TRIBUNE – Le candidat a déclaré assumer sa dimension «christique». Pour Madeleine de Jessey, le fondateur d’En Marche a créé un mélange hétéroclite entre le Panem et circenses antique, le Meilleur des Mondes d’Huxley et une politique spectacle fondée sur la «distribution des passions heureuses».

« Sens Commun reste guidé par une certitude »

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil


Chers amis,

Face à l’obsession médiatique qui pollue depuis plus d’une semaine la campagne présidentielle du candidat de la droite et du centre, je souhaite réaffirmer, au nom de Sens Commun, notre soutien à François Fillon.

Bien sûr, nous estimons nécessaire de redéfinir les règles qui encadrent le travail d’un attaché parlementaire afin qu’elles correspondent davantage aux attentes des français. En parcourant le pays depuis 2013, Francois Fillon a pris la mesure de cette aspiration.  

Madeleine de Jessey, conservatrice assumée

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Accueil, Dans la presse

À 27 ans seulement, la cofondatrice de Sens commun,  qui sera présente au grand meeting de dimanche, a intégré l’organigramme  de campagne de François Fillon. Et s’est imposée dans le paysage  politique tout en revendiquant sa différence.

En l’espace de quatre ans, Madeleine de Jessey a connu une progression fulgurante. Au point d’être désormais sur le devant d’une scène politique à laquelle rien ne la prédestinait a priori. Elle, la normalienne agrégée de lettres classiques, prof à la Sorbonne qui travaille toujours sur sa thèse sur «la figure de Bethsabée dans la littérature et les arts». Il faut remonter à son enfance et son éducation pour comprendre son engagement.

Twitter pour les institutions : construire une stratégie gagnante

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Articles non categorisés

Partie 2 – Janvier 2017

Comment utiliser Twitter pour toucher la plus grande audience possible et augmenter la notoriété de Sens Commun ?
A noter : Les conseils ci-dessous sont pour les comptes institutionnels SC ou pour vos comptes personnels affichés SC.

 

Soyez vous-mêmes !

Remplissez votre profil :

  • Photo du profil

Comptes personnels : une vraie photo de vous est conseillée.

Comptes SC : le logo doit être présent.

Taille recommandée : 400 x 400 pixels. L’image est redimensionnée automatiquement pour s’adapter à la fenêtre.

  • Photo de bandeau

Comptes personnels : valorisez votre univers !

Comptes SC : Valorisez votre région/département/ville avec une image de grande dimension.

Taille recommandée : 1 500 x 500 pixels. L’image est redimensionnée automatiquement pour s’adapter à la fenêtre.

Remarque : la photo d’en-tête est réduite selon un ratio 2:1 sur les appareils mobiles.

  • Biographie

Comptes personnels : Aidez votre audience à vous identifier, ne mentez pas.

Comptes SC : N’hésitez pas à mettre une citation et à vous inspirer du site de Sens Commun.

Jusqu’à 160 caractères. Votre biographie s’affiche sur votre en-tête de profil, sous vos nom et nom d’utilisateur.

  • Timeline

La timeline est ce que verra en premier un visiteur intéressé par votre profil. N’hésitez pas à la personnaliser au maximum pour qu’elle retienne l’attention. Pour cela, il existe plusieurs outils à votre disposition :
Tweet épinglé : permet de valoriser l’un de vos tweets qui a obtenu le plus de succès.
Cliquez sur l’option Plus (…) du Tweet de votre choix et sélectionnez “Épingler sur la page de profil”.
A savoir : les Tweets qui suscitent le plus de conversation apparaissent de manière plus visible.

  • Tonalité

Qu’il s’agisse de votre compte institutionnel ou personnel, le ton des comptes SC doit être à l’image de notre volonté de faire de la politique différemment : bienveillant, sans agressivité, fiable mais percutant.

Soyez humain : rendez hommage ; félicitez les belles initiatives ; célébrez vos succès sur Twitter ; effectuez un clin d’œil ; retournez les clichés ; faites preuve d’autodérision…

 

Visez l’efficacité

Trop de tweets tue le tweet (52 % des internautes évoquent un trop grand nombre de tweets comme première cause à leur désabonnement). Sauf événement particulier, limitez-vous à 3-5 tweets par jour.

Tweetez des exclusivités (nomination ; annonces ; coulisses ; point de vue ; chiffres-clefs ; citations).

Pour augmenter votre nombre de followers, vous pouvez aussi créer des listes. Les listes vous permettent de classer des comptes par catégorie pour les suivre plus attentivement, même sans y être abonné.

  • la liste publique : c’est un moyen de mettre en lumière votre écosystème sur Twitter. Quand vous ajoutez un utilisateur à une liste publique, il est prévenu par une notification et donc susceptible de vous suivre.
  • la liste privée : elle vous permet d’organiser votre veille mais personne ne saura ce que contient la liste, ni même qu’elle existe.

A noter : vous pouvez utiliser les listes des autres utilisateurs : c’est un moyen de trouver des comptes à suivre ou à placer dans l’une de vos propres listes.

 

 Créez l’événement

Sur Twitter, l’actualité est reine !

  • Définissez votre calendrier 

Difficile de ne pas se laisser imposer son actualité par les médias, mais vous pouvez tout de même anticiper certains temps forts en établissant votre propre calendrier : répertoriez toutes vos grandes dates de l’année, qu’elles soient passées ou présentes. Et préparez quelques tweets en avance, avec un visuel associé par exemple.

Vous pouvez vous inspirer du calendrier proposé par Twitter.

  • Live-Tweetez  des événements

Le live-Tweet permet à votre public de suivre vos événements : conférence de presse, discours, cérémonies, etc.

Plus l’accès à votre événement est exclusif, plus votre live-Tweet aura un impact.
Si vous organisez une réunion dans votre région, pensez à mandater une personne pour live-tweeter tout au long de la soirée.
Au préalable, pensez à :

  • – annoncer le live-Tweet
  • – définir le hashtag de l’événement
  • – préparer quelques visuels phares
  • Utilisez l’application Periscope

Vous pouvez utiliser votre compte Twitter pour accéder à Periscope.

Cette application distincte de Twitter permet de filmer et de diffuser de la vidéo en temps réel sans limite de durée et donc d’explorer le monde à travers les yeux des autres.
Elle est disponible sur iOS v.7 et Android v.4.4 “Kit Kat”

  • Posez des questions

Créer une Question Twitter est simple.

Au moment de composer votre Tweet, tapotez sur l’icône diagramme.
Posez votre question et proposez entre 2 et 4 réponses, puis Tweetez le tout.
La question est limitée à 140 caractères, les réponses à 20 caractères chacune.
Déterminez la durée de la consultation : entre 5 minutes et 7 jours, et par défaut, 24 heures.
Les résultats partiels sont indiqués en temps réel après avoir répondu.
Une fois la consultation terminée, toutes les personnes ayant participé sont invitées à découvrir les résultats définitifs par une notification.
Les réponses des participants sont privées ; ils peuvent donc être à l’aise pour s’exprimer sur n’importe quelle question.
Soyez créatifs :

  • demandez aux gens ce qu’ils préfèrent
  • organisez des quizz

 

Valorisez Sens Commun 

  • Adhérez au groupe Tweettos Campagne Fillon

Ce groupe a été créé pour donner de la visibilité au Tweet émanant des comptes officiels de SC. En adhérant, vous pourrez être au courant des Tweets à valoriser et faire valoriser les vôtres (pour les comptes officiels uniquement).

  • Donnez de la visibilité à vos actions

Vous organisez un tractage ? Prenez une photo et postez là sur Twitter. Cela montrera notamment aux Républicains que vous êtes engagés sur le terrain pour la campagne.

Vous pouvez faire la même chose pour vos réunions, déplacements à un meeting…

L’idée est de montrer que vous êtes actifs.

Pour accéder à la partie 1 du tutoriel, cliquez ici.

 

Le mot du Président

Ecrit par Sens Commun sur . Publié dans Articles non categorisés

Chers amis,

Je vous souhaite une belle année 2017 laquelle s’ouvre, sans surprise, sur une actualité politique particulièrement intense.

Bien sûr nous nous impliquons pleinement dans la campagne présidentielle qui s’accélère sans pour autant interrompre le nécessaire travail de structuration de Sens Commun. L’ensemble de nos équipes se concentre aujourd’hui sur la consolidation de nos acquis, la mobilisation de terrain et la croissance externe de notre mouvement.

Accroître la notoriété de Sens Commun constitue un des enjeux fondamentaux de ce premier trimestre. Trop de monde ignore encore les valeurs et les idées portées par le mouvement. Et pourtant, nombre de nos compatriotes pourraient s’y retrouver…

Les récents résultats du baromètre CEVIPOF sur la confiance des Français à l’égard de la politique dresse un constat dramatique. Il confirme ce que nous avons déjà identifié depuis longtemps : jamais la défiance vis-à-vis des acteurs de la vie publique n’a été aussi grande.

Le comportement que nous adopterons durant cette campagne devra être exemplaire, afin de rétablir la confiance et de résorber progressivement la profonde fracture qui s’est installée entre les Français et leurs représentants.

L’année 2017 marque aussi la possibilité pour Sens Commun d’avoir des élus qui pourront défendre et porter vos convictions dans l’hémicycle à l’Assemblée Nationale. En effet, après à peine trois ans d’existence, nous avons pour l’instant 5 de nos membres actifs investis candidats aux élections législatives par Les Républicains. Ces investitures illustrent la crédibilité, la pertinence et le poids politique  acquis par Sens Commun au sein du parti.

Il nous faut donc poursuivre notre action avec détermination et constance pour, au nom de la France que nous voulons, permettre l’alternance politique en mai prochain.

Christophe Billan Président de Sens Commun